Inscrivez-vous sur notre page FaceBook:
 
       
   
 
    Actualité  
   
 
   
9 mai 2016
 
       
   
Assemblée générale Comité C5
 
       
   

Mesdames, Messieurs,

Le comité restreint du C5 vous convie à la prochaine assemblée générale ordinaire qui aura lieu à Cornaux le mardi 24 mai à 20h00 à l'Espace Ta'tou de Cornaux.

Ordre du jour
1. Bienvenue
2. Rapport du Président sur les activités de l'Association depuis sa création
3. Rapports du caissier et des vérificateurs des comptes
4. Décharge
5. Elections statutaires
6. Développement de l'Association jusqu'en 2017 et Assemblée générale 2017
7. Appel aux cotisations 2016 (10.- par membre)
8. Demandes des membres
9. Divers
10. Verrée

VENEZ NOMBREUSES ET NOMBREUX!

 
       
   
 
   
2 avril 2014
 
       
   
Assemblée générale OptimaSolar Lacs et Jura
 
       
   

Le Comité C5 a le plaisir d'inviter ses membres à l'assemblée générale de la coopérative OptimaSolar Lacs et Jura qui se tiendra à la Salle de spectacles du Vieux collège de Cornaux le 23 avril prochain à 19 heures.

Nous vous rappelons que le C5 est membre de cette coopérative, car elle propose une belle alternative à la centrale à gaz de Cornaux.

Nous estimons que si la population de notre région, et de celles environnantes, se met à investir dans une énergie renouvelable tel que le solaire, nous pouvons nous éviter tous les dangers liés au voisinage d'une centrale à gaz.

Comme cette assemblée est ouverte au public, venez nombreuses et nombreux!

Plus de renseignements sur www.optimasolar.ch/lacsetjura.

 
       
   
 
   
21 avril 2013
 
       
   
L'avenir énergétique
 
       
   

Il n'est pas rare de trouver des phrases connues dites par des personnages tout autant connus et que l'on adapte à l'occasion. Aujourd'hui, c'est la phrase de Georges Clemenceau "La guerre! C'est une chose trop grave pour la confier à des militaires" qui nous a inspiré. Voici ce que cela donne:

 
       
    Notre avenir énergétique est une chose trop sérieuse pour le confier à une petite caste de technocrates, jamais responsables des catastrophes « impossibles ».
 
       
   

En effet, nous pensons que l'énergie, sous toutes ses formes possibles, doit être l'affaire de toutes et tous. Chacun à son niveau peut agir en pensant "énergie".

D'un côté, il y a les producteurs/transporteurs d'énergie, qui doivent absolument se mettre à réfléchir à notre futur dans ce domaine en investissant dans la création et l'utilisation d'énergies plus propres au lieu de réfléchir seulement bénéfice comptable.

De l'autre côté, il y a les consommateurs d'énergie, qui doivent se mettre à réfléchir aussi à leur futur et surtout à comment faire des économies dans ce domaine pour préparer un monde viable aux générations futures.

 
       
   

En y mettant du nôtre, tout un chacun peut mettre sa pierre à cet édifice résolument tourné vers un avenir plus sein et serein. Encore faut-il juste le vouloir!

Donc, nous vous offrons une piste pour vous informer: le site de négaWatt. Bonne lecture.

 
       
    Le comité restreint du C5.  
       
   
 
   
20 avril 2013
 
       
   
Elections cantonales 2013
 
       
   

Comme pour chaque élection, le comité C5 a tenu a questionner les partis politiques concernant l'avenir énergétique de notre canton et plus particulièrement de savoir si cet avenir passait par la construction d'une centrale à gaz à Cornaux.

Voici les réponses que nous avons reçues:

Le 3 mars 2013, les Verts
Le 11 mars 2013, l'UDC
Le 2 avril 2013, le PLR

Le PDC, l'Entente Cantonale Neuchâteloise, ainsi que les membres du PS des communes de l'Entre-deux-Lacs sont formellement opposés à la construction de la centrale à gaz. En effet, le comité C5 est formé de divers de ces membres.

 
       
   
 
   
9 avril 2013
 
       
   
Gouvernement bernois pas chaud!
 
       
   

Le gouvernement bernois n'est pas chaud à vouloir que les Forces Motrices Bernoises investissent dans le projet du Groupe E à Cornaux.

Au demeurant, c'est une bonne nouvelle pour nous, les opposants à la construction de la centrale à gaz!

A lire ici.

 
       
   
 
   
7 novembre 2012
 
       
   
Assemblée générale - 28 novembre 2012
 
   
(salle de spectacles du vieux collège de Cornaux)
 
       
   

Ordre du jour
Partie statutaire
1. Bienvenue.
2. Rapport d'activités 2011-12.
3. Présentation des comptes 2011-12, cotisations.
4. Rapport des vérificateurs de comptes 2011-12.
5. Election des vérificateurs de comptes 2012-13.
6. Election des membres du comité.
7. Informations du responsable de la communication et des manifestations.
Partie technique
8. Etat du projet du Groupe-E.
9. Procédure d'opposition, information et consignes.
10. La parole est aux invités.
11. Présentation de la Coopérative Optima Solar et discussion avec son Président, Monsieur Max Bobst.
12. La parole à la salle (questions/réponses).
13. Divers et clôture.

Election des membres du comité restreint (point 6):

Président : Laurent Suter, La Tène
Vice-président : Luciano Cravero, Cressier
Secrétaire : Dora Barraud, Cornaux
Caissier : Alain Sandoz, Neuchâtel

 
       
   
 
   
24 septembre 2012
 
       
   
Il est temps de s'opposer à la construction de la centrale
 
       
    Après la mise à l'enquête publique d'un énorme dossier de plus de 1'000 page, le délai de dépôt des oppositions coure jusqu'au 1er octobre 2012. Il est donc temps de s'opposer à cette construction.  
       
   

Premièrement, voici à qui il faut écrire (selon la feuille officielle de la République et Canton de Neuchâtel):
Conseil communal
Clos-Saint-Pierre 1
2087 Cornaux

 
       
    Suite à la demande de plusieurs de nos membres, le comité restreint du C5 a établi des oppositions-types que nous mettons à disposition ci-dessous. Bien entendu, chacun doit se sentir libre d'écrire à sa façon ou de prendre une de ces lettres. C'est un choix personnel que nous ne voulons pas influencer.  
       
    Oppositions-types selon certains thèmes (en format MS-Word):

la santé en général: opposition_centrale_sante.doc

la légionellose: opposition_centrale_sante2.doc

l'utilisation de l'huile extra légère (HEL): opposition_centrale_HEL.doc

la valeur immobilière (propriétaires): opposition_centrale_valeur_immobiliere.doc

le chauffage à distance: opposition_centrale_CAD.doc

l'ammoniac: opposition_centrale_ammoniac.doc

les descriptions en langue étrangère: opposition_centrale_bruit_langue.doc

la durée de la mise à l'enquête: opposition_centrale_duree_mise_enquete.doc

 
       
    Il est tout à fait possible de cumuler diverses raisons dans la même lettre ou faire diverses lettres par personne.  
       
    Nous relevons encore:

- Veillez à remplacer les parties surlignées en jaune par vos propres indications;
- Veillez au délai, donc un envoi jusqu'au mercredi 26 septembre est souhaitable;
- Envoyez la lettre en RECOMMANDE.
 
       
    Nous profitons de cette actualité pour remercier tou(te)s nos nombreux membres qui nous ont soutenu tout au long de ces années, mais aussi toutes les personnes qui nous ont témoigné leur soutien comme sympathisant(e)s.  
       
    Le comité restreint du C5.  
       
   
 
   
24 août 2012
 
       
   
Informations diverses concernant nos actions
 
       
    Le 11 juin dernier, le Comité C5 informait les communes de l'Entre-deux-Lacs et leurs voisines sur la situation de la pollution atmosphérique dans notre région et par la même occasion demandait à ces mêmes communes leur position dans ce dossier. Une lettre semblable était envoyée à l'Offive fédéral de l'Environnement (OFEV).  
       
    Le 15 juin, le Comité C5 demandait au Conseil d'État la possibilité d'obtenir le dossier que le Groupe E avait déposé pour sa demande de permis de construire.  
       
    Aujourd'hui, nous publions les résultats/réponses que nous avons obtenus:  
       
    OFEV: Réponse reçue le 3 juillet  
    Conseil d'État neuchâtelois: Réponse reçue le 15 août (!)  
    Communes:  
    - Cressier (26.06.2012)  
    - La Tène (26.06.2012)  
    - Neuchâtel (26.06.2012, seulement un accusé de réception, mais pas de lettre)  
    - St-Blaise (10.07.2012)  
       
    Après que nous ayons interpellé les communes, le Groupe-e nous a fait parvenir une lettre (29.06.2012) plutôt menaçante, dans laquelle le Groupe nous accuse clairement de diffamation. De notre part, et en ayant relu nos divers courriers envoyés, nous ne comprenons pas ce qui a pu gêner le Groupe-e à ce point, sauf peut-être la vérité!  
       
    La lettre du Conseil communal de Cressier ne nous a pas laissés indifférents, car elle soulève des points intéressants. Dans un premier temps, nous apprenons que le Conseil général de Cressier a fait parvenir, en 2007, une résolution aux autorités concernées par le dossier de la centrale à gaz, plus particulièrement la commune de Cornaux et le Conseil d'État neuchâtelois.  
       
    Ensuite, cette lettre nous pose des questions auxquelles nous avons tenu à répondre par un courrier aujourd'hui même.  
       
    Le Comité C5 reste à votre disposition pour répondre à toutes vos intérrogations sur le sujet. Il vous suffit de cliquer sur le bouton "Contact".  
       
   
 
   
15 juin 2012
 
       
   
Demande au Conseil d'État
 
       
   

Le 21 mai dernier, le Groupe-e a déposé une demande de permis de construire, demande accompagnée par un dossier de près de 600 pages.

 
       
    Une procédure en vue de l'octroi de ce permis est donc engagée et se terminera lorsque diverses entités communales, cantonales et fédérale auront analysé l'énorme dossier en question.  
       
    Une fois cette procédure terminée, une mise à l'enquête publique sera publiée durant 30 jours et les citoyennes et les citoyens pourront consulter le dossier, ceci afin de se faire une idée, mais aussi, le cas échéant, faire des oppositions. Le C5 ne peut pas imaginer que la population puisse se faire une idée concernant cet énorme dossier en 30 jours, plus particulièrement s'il est seulement consultable à la commune de Cornaux.  
       
    C'est pourquoi, en sa qualité de membre de la commission de réflexion cantonale, le C5 demande d'avoir accès à ses quelques 600 pages dès maintenant et sous forme digitale (informatique). Le C5 fait donc parvenir ce jour, et par lettre recommandée, cette demande au Conseil d'État neuchâtelois par son président M. Gnaegi, afin que les droits des citoyennes et des citoyens ne soient pas floués.  
       
    La lettre est à votre disposition ici : Conseil d'État. Bonne lecture!  
       
   
 
   
11 juin 2012
 
       
   
Interpellations
 
       
   

Le C5 a pris contact avec les communes de Cornaux, Cressier, Enges, Erlach, Gals, Gampelen, Hauterive, La Neuveville, La Tène, Le Landeron, Lignières, Neuchâtel et Saint-Blaise.

 
       
    Une lettre leur a été envoyée afin de rendre compte de l'état actuel de la région, plus particulièrement face aux énormes dépassements de certains seuils de pollution.  
       
    Par cette action, nous espérons que les communes de l'Entre-deux-Lacs et leurs voisines prennent conscience de la gravité de la situation et de la péjoration de celle-ci au cas où une centrale à gaz devait être construite à Cornaux. Protéger les habitant(e)s de la région est aussi une des responsabilités des autorités élues.  
       
    Dans le même élan, nous avons interpellé l'Office fédéral de l'Environnement, afin qu'il nous dise quelles actions il entend entreprendre afin de réduire le taux de pollution de notre région.  
       
    Les deux lettres sont à votre disposition ici : Communes, OFEV. Bonne lecture!  
       
   
 
   
25 mai 2012
 
    Communiqué de Presse  
       
   
Défendre une région, combattre une aberration
 
       
   

Le Comité des Citoyens Contre la Centrale à gaz de Cornaux et pour une utilisation responsable de l'énergie (C5) a pris connaissance du dépôt de la demande par le Goupe-e d'un permis de construire pour sa centrale à gaz à Cornaux, ainsi que des diverses prises de position du gouvernement neuchâtelois, notamment sur les questions de pollution dans le canton qui ont suivi (afin de combattre les pics d'ozone provoqués par la circulation automobile).

 
       
    Nous faisons les constatations suivantes :  
       
    1. La construction d'une centrale à gaz va à l'encontre de toutes les politiques énergétiques qui ont visé ces dernières années la réduction des rejets de CO2, au détriment notamment des consommateurs qui se sont vu imposer des taxes pour compenser ces émissions. L'exploitation de la centrale à gaz du Groupe-e sera équivalente aux émissions de 200'000 voitures supplémentaires sur sol neuchâtelois : même en ne roulant plus du tout dans le canton, les neuchâtelois et les neuchâteloises ne pourraient compenser une telle production de CO2.  
       
    2. Le canton de Neuchâtel possède un potentiel micro-technique et technologique considérable qui lui permettrait, si des investissements étaient consentis par les producteurs d'énergie, de développer une véritable industrie verte, notamment dans le domaine énergétique, et de rendre à terme le canton véritablement indépendant. La construction d'une centrale à gaz bloquera ce développement dans le canton durant des dizaines d'années et obligera ensuite le canton à importer du courant vert produit ailleurs. Les promesses du Groupe-e et du Conseil d'Etat sur l'" autonomie énergétique du canton " grâce à la centrale ne sont que de la poudre aux yeux (d'autant plus que cette centrale dépendra de gaz importé de Russie).  
       
    3. Malgré que les niveaux d'ozone mesurés dans la région de l'Entre-deux-Lacs soient en moyenne et depuis des années plus de 200 fois supérieurs aux limites imposées par l'Ordonnance fédérale sur la protection de l'air, le Conseil d'État neuchâtelois refuse toujours de s'engager sur la question des impacts sur la santé d'une partie des habitants du canton. De plus, il soutient la construction d'un nouveau gros pollueur industriel dans une région qui paie déjà un lourd tribut. Le Conseil d'État se cache derrière des normes de pollution individuelle des installations qui ne tiennent pas compte des effets combinés des pollutions déjà existantes dans la région, et derrière un rapport d'impact qui ne traite pas de ces questions, pour refuser de répondre à cette question, ainsi qu'à la pétition que le C5 a déposée et qui a été classée sans suite.  
       
    4. Nous estimons que le Conseil d'État neuchâtelois n'est depuis longtemps plus en mesure de prendre des décisions rationnelles et responsables sur la construction de cette centrale à gaz, tant il a déjà été trompé par des informations partiales et partielles fournies unilatéralement par les promoteurs de cette centrale.  
       
    Les citoyens conscients des raisons pour lesquelles ce projet est ainsi poussé, et des problèmes que posera cette installation, refusent de se laisser faire. La bataille contre la centrale à gaz de Cornaux est lancée !  
       
    Téléchargez le communiqué de presse en PDF.
Téléchargez le communiqué de presse en PDF en allemand.
 
       
   
 
   
8 mai 2012
 
       
   
La température mondiale
 
       
   

Selon un article tiré depuis lepoint.fr, que nous vous mettons ci-dessous in extenso, la température mondiale augmenterait de 2°C en 40 ans, et ce n'est qu'une moyenne!

La construction d'une centrale à gaz est donc une cause de plus à l'augmentation de la température et aux changements climatiques qui en découleront. C'est donc un combat juste que nous menons contre cette construction!

Nous vous souhaitons une bonne lecture. 

 
       
    La température mondiale augmenterait de 2°C en 40 ans  
    par Nina Chestney

LONDRES (Reuters) - La hausse des émissions de dioxyde de carbone entraînera une augmentation de 2°C de la température mondiale moyenne d'ici 2052 et de 2,8°C d'ici 2080, a estimé mardi le Club de Rome.

L'absence de réponse politique au changement climatique au cours de la première moitié du 21ème siècle place la planète sur la voie dangereuse du réchauffement pour la seconde moitié du siècle, a expliqué ce groupe de réflexion basé en Suisse, qui réunit des personnalités du monde politique, scientifique et économique.

Un constat qui vaut malgré le plafonnement attendu de la population mondiale à 8,1 milliards d'habitants en 2042, et malgré le ralentissement de la croissance économique dans les pays développés.

"Il est peu probable que les gouvernements mettront en place les réglementations nécessaires pour forcer les marchés à orienter davantage leurs financements vers des solutions bonnes pour l'environnement, et (nous) ne devons pas partir du principe que les marchés travailleront pour le bien de l'humanité", a déclaré Jorgen Randers, auteur du rapport et professeur de stratégie climatique à l'Ecole norvégienne de management.

"Nous émettons chaque année deux fois plus de gaz à effet de serre que ce que peuvent absorber les forêts et les océans de la planète. Ce dépassement ira en s'aggravant pour atteindra un pic en 2030", a-t-il ajouté.

Deux scientifiques spécialistes du climat ont réagi mardi en déclarant que les conclusions du rapport leur paraissaient "dans la bonne fourchette d'estimations".

Un travail de recherche publié le mois dernier par les universités d'Oxford et de Princeton affirmait également que le réchauffement climatique se situerait probablement entre 1,4 et 3 degrés en 2050, 3 degrés étant le plafond supérieur.

INSTABILITÉ CLIMATIQUE

Après le sommet de Copenhague de 2009, les grands pays de la planète s'étaient mis d'accord l'année suivante sur le fait que d'importantes réductions d'émissions seraient nécessaires pour que l'augmentation de la température globale ne dépasse pas 2°C.

Les climatologues jugent que le dépassement de ce seuil de 2°C risque d'augmenter l'instabilité climatique à l'échelle mondiale, et estiment que les efforts effectués jusqu'à présent ne suffiront pas à empêcher les températures de le franchir avant la fin du siècle.

La consommation chinoise par habitant atteindra au moins les deux tiers de celle des Etats-Unis en 2052, tandis que la moyenne de la croissance économique de 14 pays émergents, dont le Brésil, l'Inde et l'Afrique du Sud, sera multipliée par trois en 40 ans, selon Randers.

"Cette croissance permettra d'améliorer le niveau de vie de beaucoup de gens, mais elle se fera au détriment du climat mondial. Même si cette croissance ne sera pas aussi forte qu'en Chine, elle suffira à faire augmenter les émissions de ces pays jusqu'aux années 2040", a-t-il ajouté.

A contrario, les économies développées des Etats-Unis et de l'Europe verront leur consommation décliner, ce qui devrait permettre d'éviter un épuisement des ressources en pétrole et en eau à l'horizon de 2052.

Un nouveau pacte climatique mondial obligeant les pays les plus pollueurs à réduire leur émissions ne sera pas conclu avant 2015, avec une entrée en vigueur d'ici 2020, une date considérée par beaucoup comme trop tardive pour limiter l'impact de la pollution sur le climat.
 
       
   
 
   
27 mars 2012
 
       
   
L'Ozone nous préoccupe!
 
       
    Nous voilà au printemps et avec lui les jours ensoleillés. Et dans notre région qui dit soleil pense aussi à ozone. Et cela n'a pas manqué: les 23, 24 et 25 mars dernier, la station de mesure du Landeron mesurait déjà des taux équivalents et/ou dépassant les limites tolérées! (voir l'image tirée du site ad hoc de l'État).  
       
     
       
    Pour rappel, l'Ordonnance fédérale du 16 décembre 1985 sur la protection de l'air (OPair) admet un seul dépassement d'une heure par année de la limite fixée à 120 µg/m3! Le 24 mars, nous avons eu ce dépassement, mainstenant et jusqu'à la fin de l'année nous ne devrions plus en avoir! Croyez-nous, cela ne sera pas le cas! Et personne, une fois encore, ne fera rien!  
       
   
 
   
2 mars 2012
 
       
   
Les chiffres du Groupe-e sous la loupe
 
       
    Nous tenons d'emblée à préciser que c'est un de nos membres qui nous a rendus attentifs aux informations et une partie des calculs qui vont suivre et nous l'en remercions.  
       
   

Sur le site internet du Groupe E, nous avons trouvé des chiffres très intéressants et nous nous sommes permis une brève et édifiante analyse.

En effet, dans les chiffres-clés présentés, nous trouvons le nombre de clients du Groupe qui se situe à environ 268'000 personnes. Sur la partie du site qui présente "Cornaux II", la centrale que le groupe voudrait construire, nous avons sorti les deux chiffres suivants: "Couverture des besoins de 500'000 personnes" et "Durée d'exploitation 20 à 25 ans".

Maintenant, nous avons admis une augmentation des clients du Groupe E de 2% annuels, ce qui correspondrait à une augmentation de 2% de la consommation électrique dans les régions couvertes par le groupe (c'est le chiffre qui est mentionné par les électriciens suisses). Cette augmentation, nous l'avons appliquée de manière linéaire sur 25 ans.

Ainsi, nous avons déterminé que dans 25 ans, le nombre de personnes susceptibles d'être livrées en électricité par le Groupe E avoisinerait les 440'000 personnes.

Aujourd'hui, toujours sur la base des chiffres fournis par le Groupe E, en appliquant une simple règle de trois, nous constatons que la production propre du groupe additionnée de la production en participation (1'492 GWh) couvre les besoins de près de 300'000 personnes, donc déjà bien au-delà de la clientèle annoncée.

Donc, en admettant que dans 25 ans le Groupe E doive couvrir les besoins de 440'000 personnes, c'est une carence pour 140'000 personnes dont nous devons tenir compte.

Pour arriver à satisfaire ces 140'000 personnes, le Comité C5 prône d'une part les économies d'électricité, qui pourraient déjà couvrir environ 15% (440'000*15% = 66'000 personnes), et d'autre part les énergies renouvelables comme le photovoltaïque privé ou public pour couvrir les besoins des 74'000 personnes restantes (nous rappelons que cela doit sétendre sur une période de 25 ans).

La centrale à gaz est donc parfaitement inutile! CQFD

Mise à jour 3 mars 2012

Afin de pousser plus loin nos réflexions sur l'énergie et sur les chiffres dans ce domaine, nous avons trouvé les statistiques de consommation d'électricité des cantons de Neuchâtel et de Fribourg, dont nous avons tiré les constats suivants:

1. La consommation globale de l'électricité dans ces deux cantons n'augmente pas comme les électriciens le prétendent. En effet, nous avons calculé une augmentation de 7,2% sur 12 ans, de 1999 à 2010. Cela correspond à une augmentation annuelle moyenne de 0,6%.

2. Nous avons refait nos calculs ci-dessus. En lieu et place des 440'000 personne qu'il faudrait alimenter en électricité d'ici 25 ans, ce ne sont plus que 310'000 personnes. Ceci change complétement la donne concernant la distribution d'électricité sur les cantons de Neuchâtel et de Fribourg.

Ces chiffres statistiques relevés par les État respectifs démontrent doublement que cette centrale est parfaitement inutile!

Vous trouverez toutes les infos utiles sur le document à télécharger ici.

 
       
   
 
   
27 janvier 2012
 
       
   
Le Conseil d'État dit : c'est pas grave!
 
       
   

Ci-dessous, vous trouverez le texte d'un communiqué de presse que nous faisons parvenir ce jour aux divers médias dont nous avons l'adresse:

En février 2008, le Comité C5 (Comité des Citoyens Contre la Centrale à gaz de Cornaux et pour une utilisation responsable de l'énergie) dépose une pétition auprès du Conseil d'État afin qu'il prenne position sur la gravité de la menace que la mise en exploitation d'une centrale à gaz fera peser, le cas échéant, sur la santé des personnes. La pétition est munie de 1'479 signatures.

Après divers échanges de courriers, le Conseil d'État à décidé, le 16 novembre 2011, de classer sans suites cette pétition. Pour ce faire, le Conseil d'État s'appuie sur le rapport établi par la Commission de réflexion sur la centrale à gaz. En substance, le Conseil d'État nous affirme que les modèles établis dans ce rapport ne montrent aucun dépassement des limites tolérées par les lois et ordonnances en la matière et qu'ainsi aucun impact grave sur la santé des personnes ne peut être déterminé.

Le Comité C5 prend acte de cette réponse et s'interroge. En effet, la pétition qu'il avait déposée mentionnait clairement une inquiétude sur de la mise en service de cette centrale, notamment par les effets cumulatifs des éléments qui seront rejetés dans l'air. A cela, le Conseil d'État n'a pas répondu.

Il incombe donc au Comité C5 d'apporter des réponses basées sur diverses informations récoltées sur les sites de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), de l'administration cantonale neuchâteloise (ne.ch), du rapport de la Commission de réflexion que le Conseil d'État a dirigé et publié, ainsi que de sources telles que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS):

- selon le rapport de la Commission de réflexion [PDF, 13Mb], en sa page 54, il est écrit "La centrale projetée vient s'inscrire dans une région déjà chargée en sources de pollution diverses".

- toujours dans ce rapport, et selon le mode de construction choisi, la centrale doublera les émissions d'oxydes d'azote, précurseur connu de l'ozone, dans la zone étudiée (d'Hauterive au Landeron et les 4 communes bernoises de l'autre côté de la Thielle), d'où une forte augmentation de l'ozone les jours de beau temps dans cette région.

- selon les relevés publiés sur ne.ch et réalisés par l'État aux stations de mesure du Landeron et de Neuchâtel, les concentrations d'ozone, sur les 11 premiers mois de l'année 2011, ont dépassé les seuils admis par l'Ordonnance fédérale du 16 décembre 1985 sur la protection de l'air (OPair), 241 fois au Landeron et 207 fois à Neuchâtel. Pour rappel, l'OPair admet un seul dépassement d'une heure par année de la limite fixée à 120 µg/m3!

- selon l'OMS [PDF, 500 kb], il est constaté une augmentation de la mortalité journalière due à l'ozone de l'ordre de 0,3 % à 0,5 % à chaque fois que les concentrations d'ozone sur 8 heures augmentent de 10 µg/m3 au-dessus d'une concentration de base estimée de 70 µg/m3.

- selon le site de l'État (ne.ch), sous la rubrique "Protection de l'environnement", une campagne d'information nommée "L'ozone nuit!" est présentée. Outre à expliquer à tout un chacun comment il peut lutter contre l'ozone, ces pages donnent également un panel de problèmes qui sont induits par l'ozone, comme les irritations des voies respiratoires, des yeux et de la gorge, réduction de la fonction pulmonaire, réactions inflammatoires et pour terminer augmentation des cas d'hospitalisation et de décès!

Au vu de ce qui précède, et même si le Conseil d'État dit vouloir suivre avec attention l'évolution de la situation liée à la construction de la centrale à gaz, le Comité C5 ne comprend pas comment le Conseil d'État a pu classer sa pétition en affirmant que rien de grave n'est à craindre pour la santé puisque la situation, chiffres à la main, est déjà grave aujourd'hui.

C'est un sentiment de profonde indignation qui habite aujourd'hui une bonne part des habitants de la région de l'Entre-deux-Lacs.

Mauro Nanini, responsable de la communication au Comité C5.

 
     
   

Autres documents et liens

 
    Office fédéral de l'environnement:  
    - Les oxydes d'azote (NOx) à la loupe (2008)  
    - Premiers succès contre les polluants précurseurs (2011)  
    - Comment diminuer encore la pollution due à l'ozone (2011)  
    - Effets de la pollution due à l'ozone (2011)  
       
    Relevés d'ozone effectués par l'État (nous avons pu télécharger ces graphiques avant que l'État ne les enlève de son site):  
    - avril 2011 (graphique)  
    - mai 2011 (graphique)  
    - juin 2011 (graphique)  
    - juillet 2011 (graphique)  
    - août 2011 (graphique)  
       
    Qualité de l'air, nombre de dépassement (cliquer le lien puis chercher le titre dans la deuxième colonne de documents). Si le lien ne fonctionne pas/plus, cliquez ici.  
       
   
 
   
1er janvier 2012
 
       
   
Bonne Année à toutes et tous
 
       
   

Le comité C5 souhaite une bonne et heureuse année 2012 à toutes et à tous, et surtout une BONNE SANTE!

Le 27 juin prochain, le Comité C5 fêtera ses 5 ans d'existance autrement dit ses 5 ans de lutte contre la construction de la centrale à gaz à Cornaux. Jusqu'à ce jour, il estime que ses actions ont pu, dans une certaine mesure, freiner les ardeurs des "constructeurs". En effet, en 2007, le Groupe E prévoyait faire fonctionner sa centrale vers 2010-11! Ces quelques années gangées sont de bon augure pour la santé de la population vivant dans l'Entre-deux-Lacs et d'ailleurs.

Le comité restreint

 
     
   
 
   
12 novembre 2011
 
       
   
Elections fédérales : rectificatif
 
       
   

Dans un article publié le 19 octobre, en lien avec les élections fédérales, le Comité C5 avait dénoncé le laxisme des candidates et candidats à répondre à une simple question "Êtes-vous pour ou contre la centrale à gaz". En effet seuls 8 réponses nous étaient parvenue sur plus de 50 candidat(e)s, mais pas une des partis du centre droit, qui auraient dû être concernés au vu du caractère économique de la question.

A l'Assemblée générale, nous avons réaffirmé ce point en omettant de dire qu'un parti, le PDC Neuchâtelois, avait répondu à cet article par un communiqué de presse envoyé le lendemain aux journaux. Malheureusement, ce communiqué n'a jamais été publié par la presse locale! Toutefois, nous en possédons une copie que nous mettons à disposition ici.

Mes excuses au PDCN pour cet oubli.

Mauro Nanini, responsable de la communication au Comité C5.

 
     
   
 
   
10 novembre 2011
 
       
   
L'assemblée générale du Comité C5
 
       
   

Mardi soir, 8 novembre, plus de 100 personnes ont participé à l'Assemblée générale du Comité C5. Il faut dire que l'affiche était alléchante, puisque l'invité principal n'était autre que Christophe Ballif, professeur à l'EPFL et expert en technologie photovoltaïque.

Afin d'obtenir quelques réponses "politiques", le Comité C5 avait également convié le député neuchâtelois Jean-Frédéric de Montmollin, autre invité de choix!

 
     
    Pour en savoir plus, nous vous prions de suivre ce lien -> Résumé de l'AG du 08.11.11.  
     
   
 
   
10 octobre 2011
 
       
   
Le Conseil d'État traîne (trop)!
 
       
   

Les faits:

- 19.02.2008, le Comité C5 dépose, en bonne et due forme, une pétition à la Chancellerie d'État avec 1479 signatures;

- 14.04.2008, le Conseil d'État répond qu'il prendra position une fois qu'il aura les éléments en sa possession pour le faire;

- 10.12.2009, le Comité C5 s'inquiète de ne toujours pas avoir de réponse du Conseil d'État et lui demande de prendre ses responsabilité dans le dossier "santé";

- 22.12.2009, le Conseil d'État botte encore en touche en prétextant qu'il est prématuré pour lui de prendre position.

 
     
    Le Comité C5 constate que selon la Loi sur le droit de pétition (LDPé) et son article 14 l'autorité neuchâteloise doit répondre à la pétition déposée selon divers moyen à sa disposition. Or à ce jour, c'est-à-dire plus de 40 mois après!, le Conseil d'État tergiverse encore et encore.  
     
   

Le Comité C5 prend dès lors, une fois encore les devants, et enjoint le Conseil d'État de répondre à cette pétition portant sur la santé des habitants vivants dans l'Entre-deux-Lacs.

 
     
    Voici la lettre envoyée au Conseil d'État (1,3 Mb).  
     
   
 
   
28 septembre 2011
 
       
   
Elections fédérales 2011:
Le comité C5 questionne les candidates et canditats
 
       
    Le comité C5 lance l'opération "Qu'en pensent nos candidates et candidats?".  
     
    La centrale à gaz que projette de construire le Groupe e soulève le mécontentement auprès de la population de l'Entre-deux-Lacs, mais quel est l'avis des candidates et des candidats aux prochaines élections fédérales (Conseil National et Conseil aux États) ?  
     
   

Pour connaître leur réponse, nous avons contacté chaque parti qui présente une liste pour ces élections en demandant que leurs candidates et candidats prennent position "Pour ou Contre la centrale", en ayant le choix de donner une brève explication de leur choix.

 
     
    Les candidates et les candidats ont jusqu'au 5 octobre pour donner leurs réponses.  
     
   

Voici les résultats actualisés.

 
       
   
 
   
18 septembre 2011
 
       
   
Le Groupe E dans le registre du commerce fribourgeois
 
       
    Par ce lien, vous pourrez connaître diverses informations concernant le Groupe E. Nous avons tout particulièrement apprécié la liste des personnes qui figurent au bas de ce document. Nous vous en laissons juges, toutefois nous vous invitons à constater celui de Claude Nicati, Conseiller d'État neuchâtelois réputé pour être largement pour la construction de cette centrale à gaz à Cornaux!  
       
   
 
   
2 septembre 2011
 
       
   
Humour grinçant
 
       
    Depuis un certains temps, la RSR a une émission qui s'intitule "Au milieu du village" et ou elle présente "Le trou du jour". Nous vous invitons a suivre ce lien et à cliquer sur la commune de Vouvry.  
       
   
 
   
2 septembre 2011
 
       
   
Carte des vents (nouvelle) et populations touchées
 
       
    Un membre du Comité C5 a établi diverses cartes selon les vents qui soufflent dans notre région et a déterminer les villages qui seraient touchés par cette pollution, ainsi que le nombre de population qui serait touché.  
       
   
 
   
1er juillet 2011
 
       
   
Campagne de sensibilisation
 
       
    Nous constatons que la population de l'Entre-deux-Lacs pariculièrement, mais aussi des régions voisines n'ont pas bien saisi l'importance néfaste de la construction de la centrale à gaz prévue à Cornaux.  
       
    Afin de réveiller les consciences quelque peu endormies, nous avons lancé une série de publicités dans le "Bulletin des communes", avec comme but un plus grand nombre d'adhérent(e)s à notre cause.  
       
    Voici ces publicités au fur et à mesure qu'elles paraîtront (cliquez pour agrandir):  
       
   

1er juillet 2011

 

8 juillet 2011

         
 
       
    Le comité restreint  
       
   
 
   
25 avril 2011
 
       
   
Quand l'air de rien, l'air nous tue!
 
       
    Nous n'avons pas inventé ce titre, nous l'avons simplement repris de l'émission 36,9° diffusée le 20 avril 2011 sur la TSR. Bonne vision.  
       
    Le comité restreint  
       
   
 
   
30 mars 2011
 
       
   
Les polluants et leurs effets
 
       
    Dès le départ, les membres du comité C5 sont intimement convaincus des dangers qui seront provoqués par les polluants qu'une centrale à gaz émet.  
       
    Afin d'étayer ces convictions, nous vous soumettons ci-après une brochure éditée par la ERS (European Respiratory Society). Si vous ne souhaitez pas lire l'entier de la publication, nous vous conseillons de lire l'annexe 2 "Polluants et leurs effets", car il est question des dangers auxquels notre santé sera soumise par ce qui pourrait sortir de la cheminée de la centrale à gaz si elle devait voir le jour.  
       
    Nous vous souhaitons une bonne lecture : document de la ERS (Pdf, 12 Mo).  
       
    Vous pouvez également consulter la carte qui montre les villages touchés par les émanations directes de la centrale à gaz et qui sont donc à risque du point de vue sanitaire.  
       
    Le comité restreint.  
       
   
 
   
10 octobre 2010
 
       
   
Assemblée générale 2010
 
       
    Le Comité C5 tiendra son assemblée générale ordinaire le 10 novembre 2010 dès 20h00 à la salle de spectacles du vieux collège de Cornaux.  
       
    Les habitant(e)s de l'Entre-deux-Lacs, et d'ailleurs, sont aimablement invité(e)s à suivre cette manifestation.  
       
    Le comité restreint.  
       
   
 
   
1er octobre 2010
 
       
   
Election complémentaire 2010 (Conseil d'État)
 
       
    Le 30 septembre dernier, le Comité C5 demande à la candidate et aux candidats à l'élection au Conseil d'État de donner leur position quant à la construction ou non de la centrale à gaz de Cornaux. Nous leur avons laissé jusqu'au 10 octobre pour se prononcer.  
       
    Voici les réponses que nous avons obtenues.  
       
       
   
 
   
22 avril 2010
 
       
   
Prise de position du Comité C5 sur le rapport
de la commission d'étude de la centrale à gaz
 
       
    Mesdames, Messieurs,  
       
    Vous trouvez ci-dessous la prise de position de notre comité concenrant le rapport émis par la Commission de réflexion sur la centrale à gaz de Cornaux.  
       
    Vision du C5 (pdf, 126 kb)  
       
       
   
 
   
10 décembre 2009
 
       
   
Lettre au Conseil d'État concernant les conclusions de la
Commission de réflexion sur la centrale à gaz
 
       
    Mesdames, Messieurs,  
       
    Vous trouvez en pièce jointe une lettre adressée au Conseil d’Etat en prévision de la fin des travaux de la Commission de réflexion sur la centrale à gaz de Cornaux.  
       
    Notre association a été représentée dans cette commission par notre Vice-président, René Meyer, qui a fait un énorme travail dans des conditions difficiles, le bureau de la commission étant tout acquis à la construction de cette aberration.  
       
    En le remerciant pour son engagement et en vous transmettant nos meilleurs vœux pour les fêtes de fin d’année, nous vous adressons, Mesdames et Messieurs, nos cordiales salutations.
 
     
    Lire la lettre au Conseil d'État  
     
    Lire le communiqué de presse  
       
   
22 décembre 2009
 
       
    Le Conseil d'État nous répond qu'il prendra position sur la base des conclusion de la commission qui planche pour lui sur le dossier de la centrale à gaz. Quand on sait que cette commission est pilotée par un ancien de ENSA (J. Rognon) et que le Conseiller d'État C. Nicati est favorable à cette construction, le Comité C5 subodore déjà la réponse définitive qui va lui être adressée!
 
   
 
    Lire la réponse du Conseil d'État  
   
 
   
 
   
14 mai 2009
 
       
   
Pollution = Danger pour la santé ?
 
   
 
    Le comité C5 invite la population à sa prochaine manifestation qui portera sur le thème de la santé face aux effets de la pollution athmosphérique.  
     
    C'est le spécialiste en pneumologie Jacques Wacker, invité principal de cette soirée, qui présentera ce thème et qui répondra aux questions de la salle.  
     
   

Cette manifestation aura lieu le mercredi 14 juin 2009 dès 19h45 à la Salle de spectacles de Cornaux.

 
     
   

Venez nombreux !

 
       
   
 
   
 
   
1er février 2009
 
       
   
Elections cantonales 2009
 
   
 
    Le comité C5 lance l'opération "Qu'en pensent nos candidates et candidats?".  
     
    La centrale à gaz que projette de construire le Groupe E soulève le mécontentement auprès de la population de l'Entre-deux-Lacs, mais quel est l'avis des candidates et des candidats aux prochaines élections cantonales (Grand Conseil et Conseil d'État) ?  
     
   

Pour connaître leur réponse, nous avons contacté chaque parti qui présente une liste pour ces élections en demandant que leurs candidates et candidats prennent position sur la centrale. Les candidates et candidats signataires de la liste ci-dessous s'engagent à soutenir le C5 dans sa lutte contre la construction de la centrale.

Les candidates et les candidats ont jusqu'au 9 mars pour signer, ou pas.

 
     
   

Voir la liste des signataires

 
       
   
 
   
 
   
 
   
Une peinture pour le C5
 
   
 
     
   
 
   

Un artiste-peintre, membre du Comité C5, nous a gratifié de cette image qu'il a, un peu ironiquement, intitulé:

2008, la vieille Thielle
2009, sauvons la vieille Thielle
2020, souvenir de la vieille Thielle

Un grand merci pour ce clin d'oeil.

 
   
 
   
 
   
 
   

Mesdames, Messieurs,

Il y a certaines croyances qui doivent disparaître de l'esprit des habitants de notre région :

  • La construction de la centrale à gaz de Cornaux ne sera pas mise en votation devant le peuple!
    La signature du Conseil communal de Cornaux sur le permis de construire suffit.
  • La signature du contrat de construction ne peut pas faire l'objet d'un référendum populaire!
    On peut faire un référendum contre une décision des autorités exécutives, mais pas contre une signature sur un contrat.

En d'autre termes, si le Conseil communal signe le contrat de construction, il ne nous restera plus qu'à supporter les nuisances de la centrale par la suite.

C'est donc dans l'Entre-deux-Lacs et maintenant qu'il faut agir, sans attendre. Nous rejoindre signifie nous soutenir dans notre action visant à empêcher cette construction.

 
       
   
 
       
    Téléchargez notre document contenant les vrais et les faux en rapport à la centrale à gaz. Imprimez-le et donnez-le à votre famille, à vos voisins et à vos connaissances.  
       
    Les thèmes ayant passé dans notre actualité sont archivés sous "Informations"  
       
    Informez-vous et soutenez-nous - adhérez à l'association.  
       
       
    Plus forts ensemble!
Merci de votre soutien et de votre solidarité.