Elections fédérales 2011  
     
 

Mesdames, Messieurs,

Ci-dessous, vous trouvez la liste des candidates et candidats aux élections fédérales 2011 qui ont répondu à notre question "Pour ou contre la construction de la centrale à gaz de Cornaux". En vert, celles et ceux qui sont "Contre", en rouge, celles et ceux qui sont "Pour", en bleu pour celles et ceux qui n'ont pas pris position.

 
     
  Cette liste est triée : par ordre d'inscription; par parti.  
     
 
Civ. Nom Prénom Parti Prise de position Elect. au
M. Fivaz Fabien Les Verts Contre
Je suis depuis toujours opposé à la construction de la centrale de Cornaux, comme d'ailleurs de n'importe quelles centrales à gaz. Celles-ci ne résoudront pas nos problèmes. Il est temps d'économiser l'énergie et de la produire à partir de sources renouvelables.
CN, CE
M. Laurent Debrot Les Verts Ni Oui, ni Non
J’ai le regret de vous dire que je ne peux et ne veux pas répondre à votre question par OUI ou NON.

Il conviendrait de la poser en deux parties.

Premièrement, a-t-on besoin d’une telle centrale? Comme je ne suis pas électricien ni responsable de l’approvisionnement en électricité de la Suisse, il m’est difficile de répondre autrement que pas quelques autres questions : Veut-on sortir du nucléaire le plus vite possible? Veut-t-on éviter d’acheter du courant issu de vielles centrales au charbon que l’on est en train de remettre en marche en Europe du Nord? Se donne-t-on les moyens politiques et financiers pour réduire drastiquement notre consommation et la production d’énergie renouvelable? A ces trois questions je réponds fermement OUI. Pour moi, après cela, il n’est pas exclu que l’on ait besoin de quelques centrales à gaz en Suisse, de manière transitoire.

Deuxièmement, quels sont les impacts environnementaux de telles centrales? La législation suisse et neuchâteloise prévoit que des études d’impact soient menées. Si elles sont bien faites (et nous y veilleront) et que les nuisances à l’environnement sont minimales, je ne voit pas pourquoi je m’y opposerais.

CN
M. Béguelin Matthieu PS Contre
Je vous confirme que je suis toujours opposé à la construction d'une centrale à gaz à Cornaux.
CN
M. Courvoisier Blaise UDC Contre
Personnellement je suis contre la construction de centrales à gaz, la volonté de sortir du nucléaire est issue d'une mobilisation émotionnelle suite au drame japonais qui est aussi le fait d'un manque flagrant de suivi de ces centrales atomiques.Il sera intéressant de voir ce qu'il adviendra dans les années à venir où l'on va demander aux Suissesses et aux Suisses de faire des économies drastiques d'énergie et de même à nos industries qui, ne l'oublions pas, utilisent le 60% de l'énergie en Suisse.
CE
Mme Chollet Clarence Les Verts Contre
A priori, je suis évidemment contre la construction d'une centrale à gaz à Cornaux. Cependant, la sortie du nucléaire de la Suisse nécessitera des politiques qu'il s'agira de choisir précautionneusement. Pour combler les 40% d'énergie nucléaire, la moitié de ce pourcentage devra être éliminé grâce aux économies et à l'efficience énergétique. L'autre moitié sera couverte par les énergies renouvelables. Or, si le monde politique met les pieds contre le mur et refuse des investissement dans ces domaines, des solutions alternatives de courte durée devront être mises en place, comme la construction de centrales à gaz. Soyons donc cohérents et choisissons ensemble la voie la plus raisonnable, celle des économies d'énergies et de la production renouvelable!
CN
M. Hurni Baptiste PS Contre
Le canton de Neuchâtel doit s'affirmer comme un centre européen des microtechniques aussi bien dans la recherche que dans son application en fabricant un maximum d'énergie verte. Il y a dès lors le potentiel pour produire de l'énergie via des panneaux solaires et des éoliennes. Le canton et la Confédération devraient plus massivement aider les propriétaires qui réalisent ce genre d'installations électriques privées.

Cependant, je ne suis pas opposé de façon absolue à la construction de centrale à gaz sur le principe - notamment comme solution provisoire pour en finir avec le nucléaire. Néanmoins, la région de l'entre-deux lacs ne doit pas être gâchée par une centrale à gaz et le lieu me semble mal choisi.

Finalement, certains cantons, dans leur loi sur l'énergie, ont eu un positionnement entreprenant sur les économies d'énergie. Neuchâtel pourrait en faire de même par une législation efficace en la matière.

Je choisirais donc une autre voie que la centrale à gaz dans l'effort que dois faire notre canton pour produire de l'énergie.

CN
M. Helle Pascal Pop-Sol Contre
Non à la centrale!
CE
M. Ducommun Luc Pop-Sol Contre
Les centrales peuvent, dans certaines mesures, être un moyen transitoire mais en aucun cas une solution toute faite. La dépense énergétique doit d'abord être repensée afin de mettre en place de telles mesures. Pour l'heure actuelle c'est donc un NON très clair.
CN
 
     
     
 
 
     
  Informez-vous et soutenez-nous - adhérez à l'association.  
     
     
  Plus forts ensemble!
Merci de votre soutien et de votre solidarité.